• Voir : THE SMASHING PUMPKINS en concert à New York (USA )

     

     

     

    L'histoire des SP c'est un peu celle du film Highlander : il ne peut en rester qu'un.

    L'élu en question c'est bien évidemment Billy Corgan, le leader despote du groupe américain revenu l'été dernier du diable vauvert avec un septième album.

    Du groupe d'origine, ne subsiste désormais plus que lui.

    Tous les autres, Darcy la blonde bassiste, James Iha le guitariste sino-américain ou encore Jimmy Chamberlain le batteur heroinomane ont été congédiés par l'ami

    Billy désormais seul aux commandes du navire.

    Alors, mieux ou moins bien cette nouvelle mouture du groupe culte des années quatre-vingt-dix ?

    (comme dirait Arlette) A vous de juger.

    Enjoy!

     

     


  • Commentaires

    1
    Stéphanie
    Mardi 15 Janvier 2013 à 20:59
    Bonne question !
    De tous les albums des SP, c'est Mellon Collie and the Infinite Sadness qui est mon préféré, un bon mélange entre douceur et robustesse. Je ne peux donc dire hors de tout doute quelle mouture est la meilleure. Par contre, je dois avouer que le dernier opus «Oceania», plus je l'écoute, plus il me plaît. Pourra-t-il dépassé mon album fétiche ? J'en doute mais je lui donne la chance.
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :