• Voir : INTERZONE en concert sur Live Web Arte

     

     

     

    On pourrait disserter sur le sujet Noir Désir pendant des heure tant le groupe bordelais a marqué les esprits sur deux décennies et laissera une trace indélébile dans l'histoire du rock hexagonal.

    ND pour moi, c'était à 50% au moins Bertrand Cantat. Sa voix, ses mots, son charisme, sa personnalité.

    Sans son alter égo, la guitare de l'ami Serge Teyssot-Gay ne possède plus ce repère autour duquel elle aimait s'entortiller, s'encanailler, se lover même.  

    Depuis le drame de 2003 et plus encore depuis la séparation de novembre 2011, l'ex membre de Noir Désir a multiplié les collaborations comme ce projet Interzone, fruit d'une rencontre avec un fameux joueur syrien de oud (instrument du folklore oriental) croisé un soir de concert avec ND à Damas.

    Le duo a publié en février dernier son (déjà) troisième opus intitulé Waiting for Spring.

    Alors, mariage heureux ou union de raison entre ces deux univers que tout éloigne en apparence ?

    A vous de juger.

     

     

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :