• Splash

    Avec la composition de l’équipe de France de foot, la question du palmarès des Victoires de la musique est un de ces débats qui revient de façon récurrente dans notre bonne société.

    L’édition 2013 n’a pas fait exception à la règle.

    Dominique A, Lou Doillon, La Grande Sophie, Oxmo Puccino... il faut dire que pour la majorité des français ces noms d’artistes ne disent pas grand-chose.

    Nos chers compatriotes écoutant dans leur grande majorité Johnny, Nolwenn ou Céline Dion, le palmarès des dernières Victoires n’a pas fait l’unanimité, loin s'en faut.

    La dernière édition a d’ailleurs été un flop télévisuel du point de vue de l’audimat.

    Seulement deux millions et demi de téléspectateurs sont en effet restés dans leur canapé pour regarder la soirée de vendredi, soit l'audience la plus faible depuis la création des Victoires il y a vingt-huit ans (la seconde plus faible étant la précédente)

    Devant un tel désamour que faire  ?

    Les Victoires récompensant les meilleurs artistes de la scène francophone, doivent-elles laisser une part plus importante à ceux dont les ventes d’albums témoignent d’une véritable adhésion populaire (les fans de Calogéro, Pagny et  autres Chistophe Maé retrouvant alors leurs billes)? Quid alors de ceux qui ne bénéficient pas d'une telle exposition médiatique ?

    Cette prestigieuse cérémonie visant un large public, se doit-elle d’être la photographie exacte du paysage musical du pays concerné . Etre représentative d'un état des lieux de l'art en question ?

    Vaste question...

    Toujours est-il qu’à ce rythme de désamour, les Victoires de la Musique (qui sont en fait celles de la chanson) pourraient bien se voir reléguer en seconde partie de soirée, derrière un film, une émission de divertissement ou encore un épisode d'une série lambda.

    Splash...

     

     

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :