• RADIOHEAD en tête des charts en Europe

     

    L'importante médiatisation autour de la sortie sur la Toile des titres du nouvel album de Radiohead (avant leur sortie en support physique le mois dernier) a semble-t-il eu l'effet (escompté?) d'accroître de manière très substantielle la popularité et la notoriété dont jouit désormais partout dans le monde et y cmpris chez nous le groupe de Thom Yorke

    "In rainbows" devant Amy Winehouse et Christophe Mae ... voilà un premier top albums 2008 qui n'est pas peu surprenant

    La dernière fois où un groupe pop ou rock avait été en tête du classement des meilleures ventes de diques chez nous remonte probablement à Coldplay voir Nirvana, une eternité donc

    Si on ajoute aux ventes officielles le piratage et le téléchargement sur le site officiel de Radiohead en octobre et en novembre on ne doit pas être loin du million d'exemplaires d"In rainbows" diffusés en France en quelques mois

    Comme The Joshua Tree auparavant pour U2, XY pour Coldplay ou Nevermind pour Nirvana, In rainbows est donc avant tout le disque de la consécration commerciale pour les anglais d'Oxford

    Faut-il pour s'en réjouir pour autant?

    Consécration commerciale pemet-elle l'exigence artistique et inversement ?

    Le débat élitisme/popualire n'est pas loin

    Il faudra pourtant s'y faire

    Radiohead aujourd'hui c'est un peu comme U2 ou Coldplay, un combo passé dans la culture populaire, tous âges et appartenances sociales confondus

    Avec ce disque court et facile d'accès, les anglais ont sans doute réussis à toucher la frange la moins indie de leur public celle que les précédents Kid A et Hail to the Chief repoussaient sans doute

    Bien joué commercialement

    Radiohead chez la la ménagère de moins de cinquante-ans française c'est désormais fortement envisageable

    La rançon de la gloire en quelque sorte

    Mais qu'en pense les puristes, les fans de la première heure ??

    Il faudra leur demander

    Cette popularité à l'échelle internationale et le succès commercial impressionnant (le disque est également en tête des charts Outre-Manche et Outre-Atlantique) d"In rainbows me laisse en tout cas dubitatif

    Wait and see comme dit l'autre

    Les concerts de cet été nous en diront sans doute davantage sur ce nouveau statut des anglais dans le paysage musical international

    Je n'en serai pas hélas


  • Commentaires

    1
    jalal
    Vendredi 25 Janvier 2008 à 12:00
    franchement
    Que la ménagère de moins de cinquante ans écoute Radiohead, moi je dis bravo... Pour les petits cons égoistes qui veulent pas préter leurs jouets : fuck off & die.
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :