• PIERS FACCINI : la possibilté d'une île

                                    

     

    Piers Faccini est un artiste singulier. 

    Né d'un père italien et d'une mère anglaise, la musique de ce quadragénaire évolue entre divers univers, folk, blues ou pop. 

    Repéré en 2004, ce chanteur possède déjà une poignée d'albums derrière lui.

    En octobre dernier est paru I dreamed an island, son sixième opus. 

    Compositeur érudit et curieux, Faccini s'est intéressé pour ce disque à une période particulière de notre histoire: le 12ème siècle. Un âge unique, période charnière de notre continent et ère de renaissance économique et culturelle comme l'ont souvent démontré les historiens.   

    Sur ce cd, le chanteur anglais relate un moment singulier relatif à une partie géographique de notre continent: la Sicile.

    Conquise au bas Moyen-Age par un groupe de mercenaires normands, cette province italienne a été le lieu d'une période de tolérance religieuse, philosophique et intelelctuelle entre le 11ème et le 12ème siècle.

    C'est cette époque enchantée que conte sur cet opus Piers Faccini, accompagné dans ses expérimentations par un musicien et chanteur algérien, Malik Ziad.

    Un apport essentiel dans l'optique d'apporter une touche d'orientalité et d'exotisme à la musique folk jouée par le compositeur anglo-italien. 

    Porté par ces arrangements exotiques, le folk intimiste de Faccini s'évade en direction de contrées encore encore jamais parcourues, les arabesques de Ziad se mariant subtilement aux constructions sonores de Faccini.

    Majoritairement interpretées dans la langue de Shakespeare, les dix titres de cette galette comporte également plusieurs passages en langue italienne, sicilienne (le dialecte Palermitano) ou arabe. 

    S'agit-il là d'un virage world music pour cet artiste européen (si souvent comparé à de grands noms du monde pop occidental tels que Nick Drake, Leonard Cohen, Buckley) ou plus simplement s'une parenthèse, d'un exercice de style pour ce poète tellement doué dans l'art de convier son public à de délicieux voyages?

    C'est à un très beau périple historique (et spirituel) que le troubadour convie ses auditeurs avec ce nouvel album à la fois moderne et nostalgique, écrit comme une ode à la tolérance.

     

     

                                    

     

     

     

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :