• Ordinary U2

    En parler ou pas ?

    Telle est à peu près l’étendue du dilemme qui se pose au blogueur face à une aussi grosse machine que le quatuor irlandais.

    Le petit monde de la musique indépendante voue une relative détestation à l’endroit du groupe et de son leader Bono.

    Trop démago, trop commercial… les travers et griefs reprochés à cette formation sont toujours à peu près les mêmes.

    Depuis Achtung Baby paru en 1991 et son successeur Zooropa , Bono,and co auraient donc vendu leur âme, ne proposeraient plus rien d’intéressant et ne seraient plus que d’affreux richards ne pensant qu’à capitaliser sur leurs glorieux acquis.

    Je ne partage pas ce point de vue quelque peu simpliste.

    Les quatre de U2 sont certainement tout autant de talentueux musiciens que de brillants capitalistes sachant gérer à merveille leur business. « Chez ces gens-là », tout est lié : argent, spectacle et musique.

    Contemporain de leurs débuts, U2 m'a toujours plus ou moins accompagné. J'ai même été témoin de leur irrésistible ascencion jusqu'au sommet de la hiérarchie internationale pop/rock avec l'album The Joshua Tree..

    S'il n’a jamais été le groupe le plus innovant et original de son époque (y compris à ses débuts) il est revanche certainement celui qui a le mieux compris le fonctionnement du système, qui sait le mieux l'exploiter et concilier les inconciliables que sont succès commercial et reconnaissance artistique.

    Depuis sa création en 1977, U2 est un petit miracle qui séduit à la fois le connaisseur et le consommateur de musique.

    Le nouvel album (le treizième) a été produit par Brian Burton (Danger Mouse). 

    U2 a annoncé vouloir faire un disque "très pop", pouvant être diffusé en discothèque et faire danser.

    « Ordinary Love » le premier extrait tourne déjà en boucle sur toutes les radios.  

    A l’écoute de ce premier titre, le pari pourrait bien être réussi.

    Réponse au printemps prochain.

     

     

     

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :