• MORRISSEY : l'éternel come-back

                     

     

    Il est un Phoenix qui depuis plusieurs décennies, renait régulièrement de ses cendres .

    Je veux bien entendu parler de Steven Patrick Morrissey dit Morrissey.

    Atteint (puis soigné) d'un cancer, ayant du annuler plusieurs de ses concerts, mis à la porte de son ancienne maison de disques) le chanteur a depuis une poignée d'années multiplié les épreuves.

    Un courage et une résistance forçant le respect ont sans doute sauvé l'ex leader de The Smiths d'une fin prématurée.

    Ne dit-on pas que ce qui ne tue pas rend plus fort?

    C'est donc déterminé et gonflé à bloc que le chanteur effectuera son retour le mois prochain avec un nouvel album (le onzième) intitulé 'Low in High Schoo'l.

    Un titre joliment frondeur t provocateur à l'image du personnage que le mancunien incarne depuis de nombreuses années.

    Connu pour ses avis (parfois maladroits et contestables) tranchés et pour ses opinions, l'ex Smiths n'a jamais dissimulé son dégoût de la famille d'Angleterre et du régime de son pays.

    Interrogé sur le contenu de ce onzième effort, le Moz a d'abord évoqué un album engagé, peut être davantage encore que le précédent World is None of Your Business paru il y a trois ans

    Un premier extrait a été dévoilé, "Spend The Day in Bed" dont le titre ne laisse pas paraitre cette facette revendicative.

    Erreur. Dès le refrain, l'auteur de This Charming Man incite ses auditeurs à ne plus regarder les news télévisées.

    Un message contestataire suivi d'un "No bus, no boss, no rain, no train" que l'idole enchaine malicieusement.

    Le message est passé j'espère. Le Moz est en belle forme!

                

                          MORRISSEY : l'éternel come-back

     

     

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :