• MBPR aime ANNA CALVI

    Bon voilà je viens faire mon méa culpa

    Défaut n°1 : vouloir donner un avis trop rapidement (alors que la plupart du temps les disques nécessitent plusieurs écoutes avant d'être appréciées à leur juste valeur)

    Second travers : vouloir me distinguer à tout prix des médias

    La jeune anglaise étant jusqu'ici encensée de toute part (jusqu'à Brian Eno et Nick Cave...), le voyant méfiance de MBPR se  met en route immédiatement

    "Don't believe the hype" murmure t-il à l'oreille MBPR

    Fichue méfiance...

    Car la miss Calvi a beaucoup de talent... à revendre même

    D'un point de vue strictement technique d'abord : ses envolées vocales sont impressionnantes et son jeu de guitare (qui rappelle Jeff Buckley) se révèle parfaitement adapté à son style musical et à ces chansons en clair-obscur

    Côté songwriting ça n'est pas mal non plus : des ambiances sixies et rétro déglinguées (qui ne dépareraient pas dans un long métrage de Tarantino), un minimalisme de rigueur et surtout des refrains intenses et des chansons qu'on retient

    Que demande le peuple !

    C'est une évidence, la demoiselle possède un don et un sacré tempérament

    C'est simple, alors que 2011 vient à peine de démarrer, l'anglaise au chignon andalou écrase la concureence et se pose dors et  déjà en prétendante au titre de chanteuse de l'année

    Principale rivale dans la course : une certaine PJ Harvey

    Non des moindres...

     

     

     

     

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :