• Mais... c'est qui DOMINIQUE A ?

    Ce matin, beaucoup de gens qui ont allumé leur radio au réveil doivent se poser cette question (existentielle) : c'est qui Dominique A?

    Il faut bien dire qu'à l'exception du microcosme Libé/Télérama/Inrocks, peu de gens ont du entendre celui qui, depuis hier soir, est devenu l'artiste masculin de l'année.

    De même que les Little Rabbits, Elmer Food Beat, Dolly ou encore Katerine (quoique vendéen), Dominique A (né Ané) est associé à ce que l'on a coutume d'appeler la "scène nantaise", cet ensemble de groupes et de labels qui, au début des années quatre-vingt dix, ont redonné ses lettres de noblesse à la ville chère à notre Prime Minister du moment.

    Dans ce contexte porteur, le sieur ané n'a pas été le plus précoce.

    Sa carrière n'a d'ailleurs véritablement décollé qu'à partir du milieu des années quatre-vingt dix avec un titre notamment, le "twenty-two bar", son seul et unique tube à ce jour.

    Régulièrement qualifié d'artiste minimaliste, Dominique A a su adopter une stratégie intelligente qui au final s'est révélée payante. Ignorant les grosses maisons de disque, le nantais d'adoption a fait marcher ses réseaux et en particulier le label Lithium, une structure à taille humaine à la démarche intransigeante (petit budget et intégrité maximale), sorte d'équivalent du label rennais Rosebud. .

    Après un premier disque autoproduit, son premier album La fossette atterit donc dans les bureaux de cette structure familiale.

    Un coup de pouce plus loin de l''inrockuptible Lenoir et voilà l'ami Ané projeté au devant de la scène, ce dont il devait rêver depuis longtemps sans doute.

    S'en suivit une carrière à la marge, dans l'ombre, bénéficiant du parti pris quasi-automatique d'une partie de la presse d'ici (France Inter, les Inrocks).

    La faute à quoi ? A un talent certain ? A la pauvreté de la scène pop/rock d'ici ?

    Un peu des deux sans doute.

    Bref, Dominique A a reçu la victoire de l'artiste masculin de l'année.

     

     

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :