• Les Sweet Dreams de KRAMIES

                             

     

    C’est un rêve. Un rêve américain. 

    Celui d’un artiste encore peu connu par chez nous mais qui pourrait devenir unz des prochaines révélations de la musique indépendante. 

    Kramies est un chanteur né dans l’Ohio et vivant actuellement dans les montagnes du Colorado. 

    A 14 ans, il reçoit une guitare en guise de cadeau pour Santa ,Claus. 

    C’est le début d’une longue histoire d'amour entre ce jeune américain et cet instrument si inspirant. 

    Admirateur des grands noms de la musique pop (Simon and Garkunkel, Elton John) le jeune Kramies a beaucoup de rêves en tête. 

    Inspiré tout autant par la vie et ses petits riens que par la nature et les arbres, l'artiste alors en herbe développe une sensibilité et une poésie musicale rares. 

    Au fil des ans, notre chanteur peaufine son art tel un artisan en devenir.

    Après avoir publié plusieurs EP (très bien reçus par la critique), Kramies a fait paraître l’année dernière « The Wooden Heart », un mini-album produit par Jason Lytle (le père de Grandaddy) et Todd Tobias (Guided By Voices). 

    Six titres d’une musique d’inspiration folk nappée d’une belle couleur pop et autant d’invitations à la rêverie. 

    A la manière du Bowie de Ziggy Stardust (Space Oditty) ou de ses compatriotes Mercury Rev ou Spiritualized,  les mélodies cosmico-pop de Kramies sont peuplées de fantômes et d’âmes errantes.

    Il suffit d’écouter les premières mesures de « The European » pour s’en convaincre. 

    Avec quelques accords (il est vrai, peu ordinaires) et sa voix au timbre haut perché, ce chanteur a le pouvoir de vous faire décoller. Vous avez dit dream pop ?

    C’est cette double dimension, réelle et fantasmatique qui ressort à l’écoute de ses chansons aériennes et lumineuses. 

    Le mois dernier est paru Forêts Antiques, un EP live tiré de son passage remarqué au Grand Théâtre d’Angers, en première partie d’A Singer Must Die.

    Cinq titres (dont un inédit) afin de revivre ce moment unique et magique que le public angevin a su apprécier. 

    Cerise sur ce (déjà) très beau gâteau, l'objet est en écoute et en téléchargement libre sur le bandcamp de Kramies.

    Un très beau cadeau donc de la part d’un artiste à découvrir et qui a pris notre Hexagone en affection. 

    Avec de tels talents, la musique indépendante a encore de très beaux jours devant elle. 

    Ne passez  pas à côté de Kramies car si vous ne venez pas à lui, kramies viendra à vous. C’est certain.  

    http://kramies.bandcamp.com

      

                            

     

     

     

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :