• Lenoir toujours au top en 2008


    Envie de pousser un cri du cœur aujourd’hui (pour changer)
    De rendre hommage à un mec génial, un de ceux à qui on ne remettra jamais aucune médaille mais auquel votre serviteur décerne celle du mérite MBR

    Je veux bien sûr parler de l'éternel adolescent qui sévit sur les ondes depuis presque trois décennies et que les initiés surnomment "le Black"

    Vous l'aurez sûr reconnu, il s'agit de notre père à tous Lenoir Bernard et de son émission sur l'antenne de France Inter qui porte encore aujourd'hui son nom

    Même en 2008, C’est Lenoir est un programme incontournable pour les amateurs de nouvelles sensations musicales que nous sommes et une des émissions les plus pointues dans le style

    A l’heure d’internet et de myspace on pouvait pronostiquer un déclin de l’ancien enfant du Rock mais que néni
    La soixantaine passée depuis peu mais toujours bon pieds bons tympans Nanard

    Il nous le prouve depuis la rentrée dernière
    Sa programmation est toujours aussi risquée et d’une grande pertinence

    Tout en balayant l’actualité du moment notre animateur culte joue les explorateurs de premier plan et les découvreurs de terres musicales inconnues (jusqu’à démarrer son émission par un titre électro de huit minutes récemment)

    Qui avait entendu Alela Diane avant sa diffusion en novembre dernier dans c'est Lenoir?
    Qui connaissait Emilie Jean White ou Anna ternheim avant leur passage dans C'est Lenoir l'an dernier
    Sans parler des Besnard Lakes, Foals, Dawn Fades etc tant de noms pour lesquels il a eu le nez creux et ce avant tout le monde

    L'inrockuptible a des défauts bien sûr : un ton qui peut paraître condescendant, une tendance à l'élitisme et des références tellement pointues que lorsqu'il nous les balance et qu'elles sont inconnues on a un peu l'impression d'être le neuneu de service
    Mais c'est juste que le temps et l'expérience sont irremplaçables

    On ne la fait plus à Bernard (qui a débarqué sur les ondes dans les années soixante-dix d'abord comme programmeteur musical dans l'émission Pop Club de José Arthur puis comme seul comme animateur de la mythique émission Feedback, ancêtre de C'est Lenoir)

    Celui que l'on appelle le « John Peel français" en donc encore sous le pied, qu'on se le dise 

    Et (si la direction de France Inter lui prête vie) l’émission C’est Lenoir de belles heures devant elle 

    Qui s’en plaindra ?


    www.radiofrance.fr/franceinter/em/cestlenoir/




  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :