• La mort d'AMY WINEHOUSE due à l'alcool

     

    Le 23 juillet dernier, la jeune chanteuse nous quittait pour rejoindre le funeste club des artistes maudits condamnés à l'heure de leur vingt-septième année.

    Depuis, les infos en provenance du corps médical chargé de mener l'enquête nous sont arrivées au comtpe-goutte et on attendait avec impatience le verdict final quant aux causes de ce décès soudain.

    Il y a un mois, un premier communiqué établissait que le corps de la chanteuse ne recélait aucune trace de produit stupéfiant.

    Restaient donc les pistes chimiques/médicamenteuses ou bien absorbtion d'alcool pour expliquer cette mort brutale.

    C'est la seconde option qui est donc désignée par les experts chargés de mener là bien les investigations comme étant probablement la cause de cette tragédie

    Selon eux, la jeune femme présentait un taux d'alcoolémie plus de cinq fois supérieur à la limite légale , soit 416 mg d'alcool par décilitre de sang (le seuil d'une consommation fatale étant de 350 mg)

    Cette consommation excessive a eu pour conséquence la mort prématurée de l'artiste

    Un vulgaire stop and go (une alternance de phases d'abstinence complète et de périodes de grande consommation) en somme dont, selon ses proches, la chanteuse était coutumière

    Triste fin

    RIP

     

     

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :