• Gros plan : les filles du désir

     

     

     

    S’il est bien un groupe dont la musique dégageait son lot d’hormones mâles et de téstostérone c’est bien celle de Noir Dez.

    Aussi lorsque des filles (chanteuses de leur état) se mettent en tête de vouloir reprendre une partie de leur répertoire, on ne peut qu'afficher un certain scepticisme.

    Hum...

    (pause)

    Et si la vérité de ND était ailleurs...

    Si ce le secret du succès et de la popularité hors noem de ce groupe résidait justement dans sa part de féminité.

    C’est en tout cas ce que l'on peut croire à la lumière de ce tribute composé de titres peu connus du grand public.

    Car ces filles du désir (comme elles se nomment) ne manquent pas de personnalité.

    Ici, point de "Tostaky", d'"Un homme pressé" ou de "Un jour en France"." les chansons passés à la postérité portées par une rage et une colère revendicative.

    Ces chanteuses ont au contraire sélectionné les morceaux les plus émotionnels de la formation bordelaise.

    Il n'est dès lors guère suprenant de retrouver ici une majorité de titres extraits de leurs premiers albums (plutôt que des derniers opus, jugés souvent plus commerciaux). "Si rien ne bouge", "Pictures of yourself", "Joey", "Toujours être ailleurs", "Apprends à dormir".... tous ces titres méconnus du grand public mais qui contribuent tant à la richesse de l'oeuvre de ND.

    Mais que deviennent ces chansons sans leur fer de lance originel ?

    Débarassés des poses viriles de son interprète habituel, ces morceaux plein d'émotions prennent une nouvelle couleur au point qu'on finit presque par préférées ces magnifiques reprises aux originaux.

    Alors prochainement dans les bacs ces filles du désir ?

    C'est tout le mal que je leur souhaite. Elles le méritent.

    MBPR

     

     

     

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :