• GET WELL SOON enfonce le clou

     

    Je vous entends déjà les esprits chagrins (oui c'est bien de vous dont je parle) : Get Well Soon, Get Well Soon .. il n'a plus que ce nom là à la bouche 

    Vous n'auriez pas complètement pas tort

    Mais pas totalement raison non plus

    Je m'explique : bien que cette formation soit à coup sûr mon coup de coeur 2008 (et vous savez pourquoi si vous êtes fidèle de cette page) elle ne m'obsède pas  au point où je n'écouterai plus que ses oeuvres

    Alors pourquoi encore un article sur ce groupe germanique?

    Parce que je tiens à vous informer de l'actu indie du moment et, que dans cette perspective, il faut que vous sachiez qu'un un mini-album intitulé Songs against the glaciation vient de paraître chez Cityslang la maison de disque de GWS

    Il s'agit d'un EP de sept titres qui ont pour thémes  les fêtes de Noël et la Saint Sylvestre

    Ce cd n'est malheureusement pour le moment disponible qu'en import

    Je dis malheureusement car ce mini-album est une vrai réussite, un bijou, une perle que tout amateur de rest now weary head se doit de posséder

    Un tantinet peut être moins abouti que le sus-dit opus, on y retrouve cependant tout ce qui fait le charme de Get Well Soon, à commencer par ce sens de la dramaturgie et cette grandiloquence omniprésente déjà sur Rest now weary head

    Tout commence par quelques notes de piano (triste le piano), sorte de préambule (comme sur l'album) à ce qui attend l'auditeur

    Des sonorités de xylophone, un accordéon bancal et enfin les cordes ...

    Aaaah ces cordes sans lesquelles la musique de Konstantin Gropper (formation classique) ne serait pas ce qu'elle est et qu'il sait si bien utiliser 

    Vous devinezla suite ... 

    Guitares lourdes, presque heavy, mélancolie et dramaturgie à la louche et embardées furieusesà laquelles l'auditeur est convié, comme le couple Butler/Chassagne d'Arcade Fire, le jeune allemand saiit y faire pour nous prendre par la main et nous emmener avec lui dans son univers de poésie et de romantisme baroque

    Et c'est bien ce mélange étonnant de délicatesse, de tristesse infinie et de profonde mélancolie associées à un volume sonore et une puissance impressionnante qu'on aime chez Get Well Soon

    On retrouve dans ce groupe ce qu'on apprécie chez Radiohead, ce sens du lyrisme poussé à l'extrême, cette grandiloquence assumée ou ce sens de la theâtralité (Muse), le tout associé à un romantisme sombre (Echo And The Bunnymen, Arcade Fire) et à une profondeur et une gravité qui feraient passer PJ Harvey ou Nick Cave pour des amuseurs publics

    Si GWS n'existait pas il faudrait l'inventer, tout simplement

    Amateurs de pop orchestrale, de musique torturée et de mélodies accroche-coeur, précipitez-vous et commandez tout de suite ce mini-ambum qui, à coup sûr réchauffera votre coeur et votre âme  

    Je l'espère en tous cas


     

    http://www.myspace.com/youwillgetwellsoon




  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :