• DOMINIQUE A clashe la variété française

                   DOMINIQUE A clashe la variété française             

     

                   

     

    On connaissait le talent du DISCRET nantais pour écrire des textes poétiques mais l'auteur du "Courage des Oiseaux" sait aussi être mordant. 

    La preuve avec cet entretien donné à un journaliste du magazine Platine l'interrogeant sur sa relation à la variété, ce totam musical d'ici. 

    Le chanteur n'a pas mâché ses mots, multipliant les formules vitriolées à l'égard de certains de ses confrères, tout en réaffirmant la haute idée qu'il a de son art. 

    Morceaux choisis : 

    "Pendant longtemps dans le mot « variété » j’entendais le mot « avarié ».A mes débuts je me suis posé comme farouche opposant à ce genre musical. Je détestais l'idée de la variété. J'ai fait de la musique parce que tout ça me dégoutait"

    "Johnny et Goldman sont des statues du Commandeur de la musique populaire en France. C'est triste qu'ils soient toujours là, à la même place depuis tant d'années, alors qu'il y a tant de talents en France"."Goldman dans sa musique, n'a fait que reprendre les pires codes de la variété américaine la plus sirupeuse".

    "Ce que Goldman a fait pour Céline Dion, c'est juste infâme musicalement. Ce n'est pas gracieux, pas élégant, c'est vulgaire même... Et lourd." 

    "C'est difficile de ne pas avoir d'affection pour Johnny. Mais, il faut que les Français réalisent que hormis le village d'Astérix, il est la risée du monde entier. Aux Etats-Unis, il représente la ringardise personnifiée. (…) C'est aussi le règne de l'interprète. Il n'écrit pas une chanson". "

    Remonté, le sieur Ané s'en est pris ensuite à une autre icône nationale : Michel Sardou.

    "Sardou a des chansons qui sont vraiment insupportables comme "Le temps des colonies". Je trouve que l'idéologie véhiculée est d'une laideur sans nom... Sa musique aussi. (…) Sardou, pour moi, c'est toute la France qui me donne la nausée. C'est la France des soirées pinards saucissons. La seule chanson de Sardou que je sauverais, c'est "Les lacs du Connemara". J'aurais adoré que ce soit William Sheller qui chante sur cette mélodie-là"

    L'intégralité de cet entretien ici 

    http://www.mandor.fr/archive/2015/05/29/dominique-a-interview-pour-platine-ce-que-je-pense-de-la-var-5630336.html 

     

     

     

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :