• Disney inspiré par... JOY DIVISION

    L'info vient du site Pitchfork : selon le webzine américain, Disney aurait récemment mis en ligne un t-shirt dont le graphisme reprendrait la pochette d’un des albums du groupe culte de la cold wave, le fameux Unkwnown Pleasures.

    Une des plus grandes firmes du divertissement qui s’approprie le visuel d’un des groupes mythiques du rock pour l’intégrer à l’un de ses éléments marketing, en l’occurence un t-shirt... la nouvelle a de quoi surprendre.

    Joy Division n’était pas particulièrement une formation s'adressant à un public d'enfants.

    Minimaliste, sombre et assez désespérée, leur musique était avant tout l'expression d'un quotidien sans espoir : celui des jeunes du Nord de l'Angleterre à la fin des années soixante-dix.

    On est donc loin de l'univers de réêverie et de féérie de la firme américiaine.

    Et pourtant... lorsqu'on se rend sur la boutique en ligne de Disney, on tombe assez vite (en sélectionnant l'item "vêtements") sur la photo d’un jeune garçon arborant un t-shirt avec la silhouette de Mickey sur fond de graphisme évoquant clairement la jaquette de Joy Division.

    Cette jaquette signée Peter Saville (un des plus grands illustrateurs de l'histoire du rock) est un simple monochrome noir avec en son centre, un diagramme reproduisant les transcription d’une étoile en phase explosive (tout un symbole).

    Le bout de tissu est vendu 25 dollars et on peut lire l’argument de vente suivant : "Ce tee-shirt montre le visage de Mickey épousant le tracé graphique des mouvements d'une étoile. Logique, puisque très peu d'étoiles brillent autant que Mickey ! »

    Au départ simple pochette, ce visuel est devenue une sorte de talisman, un point de ralliement, une marque pour des milliers de fans... quelque chose du diagramme Peace and Love mais à l'envers.

    Aussi lorsqu’une firme aussi cynique que Disney s’approprie ce symbole pour sans servir comme support de son marketing, on ne peut que s’indigner (c'est tendance) et crier au sacrilège contre cette nouvelle récupération de l'art par le business.

    Pauvre Ian.

    Tu es aussi bien là où tu es.

     

     

     

    PS :  Pour jeter un oeil au motif originel de la pochette de JD

    http://morbido.tumblr.com/post/3460434036

     

     

     

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :