• CAJUN DANCE PARTY : la fin de la belle aventure


     

     

     

     

    Ce matin, tout allait bien, j'étais à la recherche de quelque chose de frais musicalement, de léger... quelque chose pour accompagner cette matinée ensoleillée d'Octobre

    Je me suis rappelé alors d'une chanson d’un jeune groupe qui pourrait bien ressembler à quelque chose de ce genre : "Amylase" de Cajun Dance Party

    Ce nom ne vous dit peut être pas grand chose

    Petit rappel : courant 2007, une bande de gamins affolent le microcosme de la musique anglaise avec des chansons au potentiel incroyable

    A peine un an d'existence pour ce (très) jeune quintet londonien et déjà deux singles qui semblent promis à la gloire,  le titre "The next untouchable" au riff de guitare imparable et surtout "Amylase", un véritable tube pop comme il y'en a qu'une poignée par an

    Ajouté à ce talent d'écriture un chanteur qui fait tomber les filles comme des mouches, un guitariste surdoué et vous comprendrez aisément pourquoi les maisons de disques ne tardent pas à s'arracher ce groupe nouveau venu sur la scène brit

    C’est d'ailleurs Thom Yorke en personne qui finit par alerter les maisons de disques sur ce combo qui finit par signer sur le label XL Recordings

    Dès lors la machine est lancée

    Au buzz originel se succèdent d'abord le jeu des interviews et des couvertures des magasines spécialisés avant le début d'une tournée qui devra débuter par Glastonbury (CJD ne compte alors que quelques concerts au compteur quand on leur propose ce mythique rendez-vous estival Outre-Manche)

    Mais la poule aux oeufs d'or doit continuer de pondre , de produire afin de satisfaire les instincts de cette industrie musicale anglaise dévoratrice

    Après ces quelques shows qui ont pour but de faire connaître le groupe au plus grand nombre, les membres de CJD sont invités à entrer en studio afin d’y enregistrer leur premier album

    Celui-ci s'intitulera The colour Life et sera produit par Bernard Butler (l'ex guitariste de Suede) qui a eu un véritable coup de coeur pour cette formation prometteuse

    Le disque devra cependant attendre le courant de l’année suivante avant de paraitre dans les bacs. La raison ?

    Les membres de CJD, à peine agés de dix-huit ans doivent d'abord passer leur A-Level (l'équivalent du baccalauréat chez nous)

    The colour life sort finalement en avril 2008

    Sans être le carton tant attendu, il reçoit un excellent acceuil de la part des médias et du public et se hisse rapidement dans les premières places du classement des albums made in GB

    Tout semble donc aller pour le mieux pour les Cajun Dance Party qu'on pense promis à avenir doré

    Erreur

    Tout prend fin brutalement au début de cette année avec l'annonce, début févrirer (et à la surprise générale) de la séparation du groupe   

    Une décision qui, de prime abord, peut surprendre mais qui, avec le recul peut aussi se comprendre

    Sans doute accablés par une pression gigantesque,  les CJD ont préférés mourir jeunes, au combat, plutôt que de se voir vieillir prématurément

    L'essentiel est ailleurs

    Avec des morceaux comme '"Amylase", "The race" ou "The next untouchable", ils avaient depuis longtemps gagné leur ticket pour l'éternité

    En tout cas celle de mon étagère !

    R.I.P Cajun Dance Party

     

    MBPR

     

     

     

    PS  : le nouveau projet du chanteur Daniel Lumberg s’ intitule Yuck

    Vous pouvez l'écouter ici

    www.myspace.com/yuckband

     

     

     

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :