• BRUCE SPRINGSTEEN écrit encore sa légende

     

     

    Ca se passe samedi 27 avril dernier à l'Arena Sports de Los Angeles.

    Dans cette enceinte réservée aux affrontements entre équipes de la Major League de Baseball (l'équivalent USA du championnat de France de ce sport de batte) Bruce Springsteen joue son dernier spectacle construit autour de Wrecking Ball, son disque paru en mars dernier.

    Menu classique : pluis de trois heures de live et un show intense donné au milieu d'une foule en délire venue applaudir le mythe.

    Et ce moment, particulièrement touchant : quelques minutes avant la fin du concert, le chanteur revient sur scène et interprète seul à la guitare "For you" un de ses plus vieux titres (paru sur Greetings from Asbury Park le tout premier opus de l'américain).

    Un instant qu'on imagine magique pour les spectateurs encore présents à ce moment-là.

    Sauf que... la scène en question ne s'est pas déroulée à la fin du show comme je viens de l'écrire mais... une heure avant, soit au moment de ce que l'on appelle dans le jargon musicos les balances (ou règlages d'avant-concert).

    Un moment unique dont se souviendront sans doute les spectateurs alors présents.

    Bruce is still THE BOSS !

     

     

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :