• BERTRAND CANTAT interviewé dans les Inrocks

     

     

     

    "Cantat parle".

    C'est avec cette une sobre, et ce titre laconique, presque sentencieux, que les Inrocks dévoilent ce qui ressemble tout de même à un sacré scoop : l'obtention d'un long entretien avec celui qu'on accuse de tous les maux : Bertrand Cantat .

    Les Inrocks et le chanteur de Noir Désir c'est une (très) longue histoire.

    Depuis les débuts en 1987 avec Où veux-tu que j'regarde jusqu'à l'ultime volet Des visages des figures en 2001, le magazine du rock intello et indé en France a été le fidèle compagnon du quatuor bordelais.

    Pas étonnant donc que le chanteur ait choisi de répondre positivement aux demandes insistantes du journal qui tenait à avoir la primeur de cet entretien exclusif.

    C'est d'ailleurs Jean-Daniel Beauvallet en personne, co-fondateur des Inrocks, qui s'y colle et nous pond un édito élogieux du rocker.

    "On voulait lui parler non pas pour le disculper" ."On ne reconnaissait pas le Cantat décrit par une certaine presse qui avait largement battu en dégueulasserie, lynchage et enquêtes bâclées les tabloïds anglais "

    C'est donc avec ce motif noble (la quête de la vérité) que le journal est parti à la rencontre de celui qui, en quelques années est passé du statut d'icône générationnelle à celui de bourreau, symbole de la violence faite aux femmes.

    Une longue interview de celui qui effectue son come-back cet automne avec sous le bras un nouveau projet (et un nouvel album) peut trouver sa justification dans ce type de canard.

    Et si, en plus, le chanteur s'exprime pour la première fois sur les deux drames qui ont marqué sa vie au cours de ces dix dernières années, l'entretien en devient carrément immanquable, voir historique.

    Et en effet, il parle le Cantat.

    "Je sais que j'ai commis l'irréparable". "Je ne suis pas dans le déni. Je n'ai jamais fui ma responsabilité".

    "C'est affreux, abject d'être devenu le symbole de la violence contre les femmes",

    A l'orée de la sortie de son nouveau disque et de la possible réouverture (ou pas) de l'enquête concernant le suicide de son ex-femme, cet entretien vient rompre le lourd silence qui entourait le chanteur depuis ce sombre été 2003.

    C'est déjà ça.

     

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :