•                   

     

     

     

     


    votre commentaire
  •                   

     

     

     

     

     

     


    1 commentaire
  •                 

     

     

    Atmosphère décalée, rétro et délicieusement nostalgique pour ce nouveau clip du duo Miles Kanes - Alex Turner.

    Enjoy!

     

     

     

     


    1 commentaire
  •                          EAGLES OF DEATH MIND

     

     

    Le 13 Novembre 2015, les Eagles of Death Metal, groupe de rock originaire de Californie est devenu malgré lui spectateur d’un des massacres les plus sanglants de l’histoire de la musique populaire ((plus de cent personnes tuées au cours d’un concert, c’est sans précédent dans l’histoire de la musique).    

    Victime (collatérale) de ce drame, le public français avait pris fait et cause pour ce groupe et pour son chanteur, le très moustachu Jesse Hugues.

    Passé du statu de formation connue à l’international, EODM était devenu un symbole, celui du rock (libre) face ) l’oppression et au fascisme .

    Six mois plus tard, la donne a relativement changé.

    Sans doute traumatisé par ce qu’il a vécu, Jesse Hughes n'a depuis cessé de se faire remarquer tout au long de ce premier semestre par des propos polémiques au parfum de scandales qui ont considérablement terni l’image que cette formation pouvait avoir au près du public et lui ont valu les remontrances des organisateurs d’évenements.

    Déclarations à teneur complotistes et hautement paranoïaques (visant notamment le personnel de sécurité du Bataclan), soutien au candidat sulfureux Donald Trump et à sa politique en faveur des armes à feu, affirmations contradictoires, Eagles Of Death Metal sont passés du stade de sauveur du monde libre à celui de groupe de musiciens bas du front qui n’auraient sans doute jamais du quitter leur Californie natale.*

    Je m’étais déjà à titre personnel étonné en novembre de la popularité de cette formation dont l’intérêt ne me paraissait pas sauter aux yeux (à l'exception peut être la présence de Josh Homme au sein de son line-up).  

    Car bien loin d'être les types cool dont ils se donnent le look, ces purs produits de l'Amérique sont en fait de vrais réactionnaires.

    Rock dit de fête, leur musique n’est pas des plus subtiles.

    Programmés au prochain Festival Rock en seine et au  Cabaret Vert ardennais, le groupe vient de se voir leur participation à ces deux évènements bonnement et simplement annulée par les organisateurs. 

    Motif : un désaccord d'opinion entre celles de Jesse Hughes et les représentants de ces manifestations.

    Bien fait.

     

     

     

     


    votre commentaire
  •                       

     

     

    C'est une promenade sous les étoiles que votre serviteur vous offre aujourd'hui.

    Le fruit d'une rencontre magique entre Kramies, ce troubadour originaire du Colorado et une jeune chanteuse de notre Hexagone encore méconnue, Alma Forrer. 

    En parfaite osmose musicale, ces deux talents étaient faits pour se croiser un jour (ou une nuit).

    Leur collaboration a donné naissance à une très jolie chanson, le duo "Into the Sparks", une délicieuse ballade dream pop jouée à la guitare acoustique et merveilleusement interprétée par ces deux artistes à l'extrême sensibilité.

    Into the Sparks, ou une conversation sous le ciel étoilé.  

    Enjoy!

     

     

     

     

     


    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires